vendredi 23 novembre 2018

La lancinante question de la situation indigne des personnes détenues âgées et handicapées

https://www.franceinter.fr/justice/prison-alerte-sur-les-detenus-ages-et-handicapes?utm_medium=Social&utm_source=Twitter#Echobox=1542867804

https://youtu.be/qP2EAPTJSD4

samedi 20 octobre 2018

#me too et les femmes détenues...

https://mobile.lesinrocks.com/2018/10/20/actualite/pourquoi-les-femmes-incarcerees-sont-les-grandes-oubliees-de-metoo-111135006/

J’ai défendu récemment une femme détenue qui refusait, À juste titre selon moi, qu’on la fouille en lui palpant les seins ...J’ai plaidé qu’à mon avis, il ne viendrait pas à l’idée d’un surveillant de faire la même chose sur les parties génitales d’un homme !...
Idem pour les fouilles à nu, elles se font sans toucher le détenu ; dans le cas de ma cliente, il a fallu encore une fois que les surveillants lui palpent les seins ... pas étonnant qu’ensuite elle se soit rebiffée...
Elle avait pris 15 mois devant le tribunal correctionnel ; elle a fait appel et c’est devant la cour d’appel d’Orléans que je l’ai défendue...
Tout ceci est absolument insupportable...